Contact téléphonique gratuit par messagerie au (+33) 09.72.44.60.39

jeudi 23 mai 2019

Articles

Architecture typique d’un ksar de Tataouine

Lors d’un séjour à Tataouine, j’ai eu le plaisir de découvrir une architecture méconnue en France : le Ksar (au pluriel : les ksours), dont la fonction est de servir de grenier pour toute une communauté mais aussi (rarement) d’habitations groupées.  Je ne vous parlerai ici que du ksar-grenier car c’est le seul  type visité au cours du séjour…

Une cellule (« ghorfas » en arabe) = une famille, ce qui permet d’organiser l’espace de manière rationnelle. Le Ksar est une vraie ruche composée de cellules mitoyennes et superposées les unes aux autres, le tout étant protégé par un mur d’enceinte allant parfois jusqu’à 10m de haut.

Le communautarisme du grenier est chose intelligente car cela permet de regrouper en un seul et même endroit les denrées au vue d’une future sécheresse et facilitant aussi sa défense en cas d’attaque.

Mais comment ça se passe niveau architecture?

Tout d’abord se sont des constructions réalisées en pisé dont les murs ont une épaisseur moyenne de 50cm (système constructif en terre crue que l’on met en place dans des coffrages). Les cellules ont en général une dimension de 2m L x 5m l x 2 m H, le  toit est constitué d’une voute en berceau  et peuvent se superposer les unes aux autres allant parfois jusqu’à 5 étages. La cellule voisine est accolée et c’est repartit pour un tour, les charges se répartissant uniformément. Ces constructions dates de plusieurs siècles et sont aujourd’hui encore en bon état, c’est la preuve de leur solidité architecturale.

Mais la grande question est de savoir comment sont faite ces fameuse voute en berceau dans une région où le bois est rare (donc impossibilité de faire un …) ? C’est aussi simple qu’astucieux… Une fois les deux murs montés, le maçon empile des énormes sacs de terre de façon à mettre en place la future voute.  Une natte recouvre l’ensemble et une couche d’argile est ensuite disposée afin de former le coffrage. Cette couche est lissée et parfois ornée d’empreinte de pieds et de mains ce qui permet une fois le plâtre coulé de faire apparaitre des formes et décor en positif ! La voûte est ensuite mise en place…

Les différentes phases de construction d’une ghorfa.

 

 

 

 

Restons en contact..

D.O.M.E Eco site de Discussion Orientée vers les Maisons Écologiques et Économiques. Siège social basé sur Lyon dans le Rhône-Alpes en France. Contact téléphonique gratuit par messagerie au 09.72.44.60.39

Site web: http://dome-eco.fr

Scroll to top