Contact téléphonique gratuit par messagerie au (+33) 09.72.44.60.39

mercredi 24 juillet 2019

Articles

Réalisation d’un mur de pneus

Le point de départ de ce projet était le besoin de réaliser un mur de soutènement aux abords de la maison. Pourquoi un mur en pneus me direz-vous ? La réponse se trouve à Taos, au Nouveau Mexique où l’architecte Michael Reynolds construit depuis plus de trente ans des earthships : habitats écologiques, bioclimatiques, faits à partir de matériaux naturels comme la terre et de matériaux recyclés comme des pneus usagés, des bouteilles de verre, des cannettes de soda. C’est donc intrigué par ces techniques et désireux d’en faire l’expérience par moi- même que je me suis lancé dans l’aventure avec mon père. Hommage spécial à mon beau- frère pour l’efficacité de son coup de main au moment de décaisser le terrain.

 

Etape 1 : Mesurer et décaisser.

A l’aide d’une ficelle et de petits piquets, nous avons défini la largeur de la bande de terre à décaisser : un peu plus de 60cm soit le diamètre d’un pneu. Le décaissement pouvait commencer, nous l’avons fait à la main en utilisant la fourche-bèche et la pelle. La terre extraite a été placée juste au dessus du lieu de travail de manière à pouvoir la faire retomber plus tard dans les pneus au moment de les remplir. Tout maçon vous dira qu’il vaut mieux réaliser un mur avec des briques de la même taille ; nous avons donc trié les pneus que nous avons  récupérés  en  fonction  de  leur  taille  ici : R15/165  (diamètre  15  pouces et  largeur165 mm

Etape 2 : La première rangée de pneus

Une fois le sol nivelé et la première rangée de pneus bien alignée, il faut déverser la terre et la tasser dans chaque pneu à l’aide d’une masse afin d’obtenir un ensemble bien compact.

Pour tasser correctement la terre, il faut frapper latéralement de l’intérieur vers l'extérieur du pneu. (Voir schéma) Si on ne tasse que verticalement au centre, les bords resteront souples et l’ensemble ne sera pas stable. Il faut savoir qu'un seul pneu contient jusqu'à deux brouettes de terre ! Eh oui !

 

Etape 3 : Monter le mur

On place ensuite la deuxième rangée de pneus en quinconce comme des briques. A l’aide d’un fil à plomb nous veillons à respecter un bon alignement vertical au fur et à mesure de la montée des rangées en vérifiant qu’aucun pneu ne soit trop proéminent ou trop en retrait.

 

Des morceaux de carton sont utilisés pour boucher l’interstice à la jonction des deux pneus de la rangée inférieure (voir schéma)

 

 

Voilà une partie du mur monté : ici, nous avons varié le nombre de rangées en fonction du dénivelé du terrain. A ce stade, le mur est extrêmement solide; on peut difficilement déplacer un pneu rempli de terre.

Etape 4 : Préparation du mortier de terre fibré

Pour que ça ressemble à un mur, il va maintenant falloir boucher les trous. Pour ce faire nous avons mélangé dans une brouette, à l'aide d'une binette: de la terre, du sable et de la paille dans les proportions suivantes :

3 volumes de terre

1 volume de sable

2 volumes de paille et de l'eau (de pluie)

Nous avons préalablement haché la paille à la tondeuse à gazon munie de son bac de récupération. En répétant deux fois l'opération, nous sommes arrivés à obtenir des fibres de 5 cm environ. Nous avons ainsi obtenu un mortier de terre fibré idéal pour le remplissage.

Ce mortier est ensuite projeté à la main (sous forme de boulettes) dans chaque vide entre les pneus. Le dessin des pneus permet une bonne adhérence de l’enduit.

Comme le volume à combler est conséquent, nous utilisons des canettes ou des bouteilles de bière serties dans le mortier de terre et couvertes à nouveau. Ceci illustre bien ce que disait Michael Reynolds à propos des Earthships: - « ils mangent des déchets… »

 

 

Etape 5 : Accroche et adhérence

Un certain relief est donné au mortier, avec les doigts,  pour créer « l’accroche » utile aux couches suivantes. 

Il est nécessaire d’attendre que chaque couche soit sèche à cœur avant de poursuivre le remplissage; il faut cependant humidifier en surface le mortier sec avant d’appliquer la couche suivante, ceci afin d’optimiser l’adhérence.

 

On continue le remplissage jusqu'à ne plus voir que l’extrémité des pneus dépasser, presque à fleur. C’est le corps d’enduit qui permettra de les recouvrir complètement.

Etape 6 : Le corps d’enduit

Le corps d’enduit est une couche qui permet de rattraper les imperfections du mur avant  la couche de finition. Le nôtre a été réalisé dans les proportions suivantes :

2 volumes de terre

1,5 volume de sable

1 volume de paille

1 volume de chaux NHL 2

L’ajout de chaux aux ingrédients principaux donnera au mur une solidité de surface et une certaine résistance à la pluie.

Pour appliquer ce nouveau mélange, il faudra cette fois-ci porter des gants (la chaux brûle la peau) et avoir recours aux outils de l’artisan enduiseur : la truelle, la taloche, le platoir et la

lisseuse. Là encore, la surface de l’enduit doit être striée en prévision du passage de la couche de finition. Il est déconseillé d’utiliser la chaux lors d’une température inférieure à 5°C y compris pour son temps de prise et de séchage après la pose.

 

A cette étape nous en avons profité pour faire de jolis arrondis entre les différents niveaux du mur.

Etape 7 : Modelage

Une fois le corps d’enduit posé, nous avons jugé intéressant de recréer artificiellement une épaisseur  de  mur moins large  que celle d’un  pneu ;  le  reste  sera  recouvert  d’une  faible épaisseur de terre puis semé au printemps. Explication en photos :

 

Fabrication de «briques» dans un moule à cake en utilisant le même mortier mais un peu plus sec.

 

Disposition des briques côte à côte sur le bord du mur.

 

…Et finition à la lisseuse

 

La terre qui arrive au bord de l’épaisseur des briques donne la parfaite illusion d’un mur étroit de 25cm.

Comme nous étions déjà au mois d’octobre, nous avons décidé de ne passer la couche de finition qu’au printemps suivant, de peur que les conditions climatiques ne soient pas favorables à la prise de la chaux. Rendez-vous donc pour un prochain article sur l’enduit de finition.

 

Etienne D.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(Photo 13)

 

Other images

 

 

 

Restons en contact..

D.O.M.E Eco site de Discussion Orientée vers les Maisons Écologiques et Économiques. Siège social basé sur Lyon dans le Rhône-Alpes en France. Contact téléphonique gratuit par messagerie au 09.72.44.60.39

Site web: http://dome-eco.fr

Scroll to top